Changement de collectes - Fin d'année 2018

En cette fin d’année 2018, toute l’équipe de la RIDT vous souhaite un joyeux temps des fêtes, rempli de bonheur et de bons moments.

Depuis le début décembre, l’horaire hivernal des écocentres est débuté mais ils restent accessibles durant tout l’hiver.
Vous pouvez consulter les horaires sur votre aide-mémoire de collecte ou ici.


Par la même occasion, la RIDT vous avise de certains changements de journée de collecte.

Pour la collecte du recyclage prévue le mardi 25 décembre 2018
    - Secteur Pohénégamook et St-Athanase : la collecte est devancée au lundi 24 décembre 2018
    - Secteur St-Elzéar et secteurs du mardi pour St-Eusèbe et St-Louis : la collecte est reportée au jeudi 27 décembre 2018

 

Pour la collecte des déchets prévue le mardi 1er janvier 2019
    - Secteur Pohénégamook et St-Athanase : la collecte est devancée au lundi 31 décembre 2018
    - Secteur St-Elzéar et secteurs du mardi pour St-Eusèbe et St-Louis : la collecte est reportée au jeudi 3 janvier 2019

 

Merci de sortir vos bacs roulants la veille au soir des journées de collecte prévue et de votre habituelle collaboration.

LA SEMAINE QUÉBÉCOISE DE RÉDUCTION DES DÉCHETS

Au Témiscouata, prendre soin de son environnement ça passe aussi par la réduction des déchets. À l’occasion de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) qui se tient du 20 au 28 octobre 2018, la Régie intermunicipale des déchets du Témiscouata (RIDT) bonifie la section « Réduire » de son site Internet et vous partage de multiples trucs et astuces pour réduire votre impact sur l’environnement.

SQRD 2018

Cette semaine est organisée chaque année afin de sensibiliser, d’informer et d’inspirer la population, les entreprises et les institutions en faveur d’une gestion écologique des déchets. Le calendrier en ligne sur le site de la SQRD permet de mettre en valeur les initiatives québécoises pour la réduction et le réemploi : www.sqrd.org/activites/

La SQRD, c’est également l’occasion de relever le défi : www.sqrd.org/relevez-le-defi/

Se mettre au défi pendant un temps limité permet de mesurer les impacts de nos comportements, tout en adaptant, au besoin, ce défi pour l’intégrer à notre quotidien. Profitez de la SQRD pour relever des défis comme celui de la boîte à lunch écologique ou encore le zéro déchet.

Pour diminuer son impact sur l’environnement, il est important de respecter la hiérarchie dans les 3RV. D’abord réduire à la source. Ensuite, réutiliser ce que l’on a ou ce que l’on peut emprunter. Puis, recycler et enfin valoriser ses déchets.

Pour plus d’information sur les ressources régionales consultez le bulletin ÉchoFlash spécial SQRD, qui présente une foule de ressources et d’exemples inspirants, comme celui de l’initiative citoyenne « Matane : ras-le-bol du plastique » : www.crebsl.com

Des feuilles mortes ... qui peuvent avoir une seconde vie !

L'automne est bien installé dans la région et les feuilles mortes tapissent vos terrains. Comme chaque année, vous allez faire le nettoyage de ceux-ci avant l'hiver et devez donc trouver une solution pour vous débarrasser de ces tas de feuilles qui sont très imposants parfois.

Feuilles mortes

Si vous pouvez, la meilleure solution est de les conserver pour faire votre propre compost au fur et à mesure de l'année suivante.
Vous manquez d'espace, déchiquetez les et laisser les sur votre terrain, cette pratique appellée le feuillicyclage permet de laisser cet engrais naturel directement sur vos sols. Une fois broyée, les feuilles peuvent aussi faire un bon paillis au pied de vos arbres.

Si vous souhaitez vraiment ne pas les conserver, vous pouvez en disposer dans un des points de dépôt de la région. Avant l'hiver, les dépôts seront vidés et les feuilles mortes regroupées seront compostées pour éviter leur enfouissement.

Feuilles automne 2018
Sachez qu'aucune colllecte spécifique n'est prévue pour ces sacs de feuilles et que si vous les mettez à la collecte des déchets, ceux-ci seront ramassés par petites quantités (5 ou 6 sacs par collecte). Les camions ne peuvent ramassés de grande quantité de sacs à la fois et la réglementation tend à en interdire l'enfouissement.

Collecte des encombrants - Inscriptions

La période d'inscription pour la collecte des encombrants de l'automne 2018 est terminée.
Seuls les matériaux présentés aux adresses inscrites seront ramassés.

Tous les matériaux peuvent aussi être apportés gratuitement dans un des 4 écocentres du Témiscouata.

 

---------------------------------------------------------------------

 

 

La période d’inscription pour la collecte des encombrants de l'automne 2018 est débutée et se poursuivra durant tout le mois de septembre.
Le formulaire d’inscription sera en ligne jusqu'au 30 septembre 2018, sur le site de la RIDT.

Les informations à saisir sont

  • Nom et prénom
  • Adresse complète du site où seront déposés les encombrants
  • Municipalité
  • Téléphone
  • Courriel


Nous vous rappelons qu’aucune inscription ne sera acceptée après la date du 30 septembre et ce, même si les collectes ont lieu plus tard en octobre.

L’inscription durant la période prévue est OBLIGATOIRE pour bénéficier du service et les matériaux doivent être déposés en bordure de chemin au moins la veille au soir de la date prévue. Aucun matériau ne sera ramassé à une adresse non-inscrite.

 

Pour vous inscrire, cliquez ici

 

Feuillet encombrant - Automne 2018

Véhicule électrique

À la fin de l'année 2017, la RIDT avait besoin de remplacer un véhicule automobile qui était arrivé à la fin de sa vie utile.

Après avoir analysé les besoins d'espace et les distances à parcourir sur une base régulière, elle a dressé un comparatif de différents véhicules potentiel pour faire son choix. Les possibilités variaient pour le type motorisation : essence, hybride essence/électrique ou 100% électrique.

Le choix du conseil d'administration s'est porté sur un véhicule de type Chevrolet BOLT EV 100% électrique.

BOLT EV RIDT

En effet, bien que le coût d'achat soit plus élevé qu'un véhicule à essence, ce véhicule électrique ne coûte pas plus cher qu'un comparable à essence ou hybride sur une période de 8 ans (durée de la garantie des batteries).


Ce comparatif prend en compte les coûts d'achat, d'entretien et les frais de carburant pour faire une distance de 20 000 km par année.

comparatif achat vehicule

La Chevrolet BOLT EV a une autonomie de 383 km selon le constructeur ce qui permet amplement de couvrir les besoins journaliers de la RIDT. Excepté pour les pneus et les freins, aucun entretien n'est requis sur ce véhicule, pas de changement d'huile ou autre.

Après 8 mois d'utilisation, incluant la période hivernale, les données réelles permettent de savoir que le coût d'électricité pour la RIDT revient à 2,15$/100 km. Durant la période plus chaude, l'autonomie augmente et le coût d'électricité devrait être d'environ 1,70$/100 km.

Pour comparaison, un véhicule à essence classique consommant 7,4 l/100 km aurait eu un coût de carburant de 9,28 $/100 km soit près de 6 fois plus que le véhicule électrique, sans considérer les coûts d'entretien qui sont plus élevés sur le véhicule à essence.

 

Plusieurs sites comportent des informations pour faire le choix d'un véhicule électrique.

Notamment le site de l'AVEQ, l'association des véhicules électriques du Québec qui a produit pdfle guide pour choisir un véhicule rechargeable.
Un résumé des différents véhicules existants et de leur caractéristique a été diffusé lors du dernier salon du véhicule électrique de Montréal.

guide vehicules rechargeables salon

 

 

 

Les écocentres du Témiscouata : pratiques, faciles d’accès et efficaces

Construits en 2009, quatre écocentres desservent l’ensemble du Témiscouata.
Ils sont gérés par la Régie intermunicipale des déchets du Témiscouata (RIDT) et sont situés à Témiscouata-sur-le-Lac (quartier Cabano), Squatec, Dégelis et Pohénégamook.
Ces lieux permettent aux citoyens de déposer gratuitement, à l’année et sans limites, une grande diversité de matières.
En 2017, 87% des matériaux recueillis ont été revalorisés ou recyclés, contribuant ainsi à détourner du site d’enfouissement plus de 4 000 tonnes de matériaux par année.

« Les investissements importants qui ont été faits pour la mise aux normes du lieu d’enfouissement technique et la construction de quatre écocentres porte fruit », mentionne monsieur Gilles Garon, président de la Régie.
« Nous sommes très fiers des résultats! Les écocentres ont d’ailleurs connu une hausse de fréquentation de près de 40%, passant de 18 468 utilisateurs en 2010 à 25 697 en 2017 » ajoute-t-il.

Les écocentres permettent de recueillir notamment des matériaux de construction, du bois, agrégats, meubles, matériel électronique, pneus, métaux, des résidus domestiques dangereux, tubulure d'érablière, résidus verts et branches et surplus de textiles.

En fait, tout ce qui doit être jeté peut-être apporté dans un écocentre et sera, si c’est possible, réutilisé ou recyclé …

Ces matériaux sont ensuite revalorisés de diverses manières. Par exemple, le bois peut servir pour le chauffage ou la fabrication de panneaux d'aggloméré. Le métal est déchiqueté puis refondu. Les vêtements sont redistribués à des friperies locales ou exportés dans d’autres régions. Les résidus verts servent à faire du compost. Le matériel électronique et informatique est démantelé. Les déchets dangereux sont traités dans des usines spécialisées, les matériaux et objets réutilisables sont revendus.

« Depuis 2007, toutes nos municipalités font partie de la RIDT qui a la compétence pour la gestion des matières résiduelles sur l'ensemble du territoire », souligne madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.
« Je félicite les municipalités et la RIDT pour tout le travail accompli au cours des dernières années dans cette volonté commune d’offrir des services de qualité à notre population et de détourner le maximum de matériaux du site d'enfouissement ! » conclut-elle.

La Régie a comme objectif de recycler et de valoriser un maximum de déchets, que ce soit par la collecte des matières recyclables, ses écocentres, la vidange systématique des installations septiques sur le territoire et divers autres projets tels que le recyclage des tubulures d’érablières ou le prêt de vaisselle réutilisable.

Voici quelques données pour 2017 :

  • 4 000 tonnes de matières ont été détournées du site d’enfouissement grâce aux quatre écocentres. 87% de ces matériaux ont été valorisés.
  • 2 300 tonnes ont été acheminées au centre de tri par le biais de la collecte de matières recyclables (taux de rejet de 10%).
  • 8 500 tonnes de déchets provenant de la collecte, de commerces et d’industries ont été enfouis au lieu d’enfouissement technique de Dégelis.

Pour plus de détail et pour consulter les horaires des collectes et des écocentres, consultez le site : www.ridt.ca

Une brigade verte à l’école Georges-Gauvin de Saint-Louis-du-Ha! Ha!

Dégelis, le 14 février 2017 – Les jeunes élèves de l’école primaire Georges-Gauvin à Saint-Louis-du-Ha!Ha! ont expérimenté la pratique du zéro déchet en participant à un atelier sur le sujet et en organisant par la suite un déjeuner zéro déchet, le 13 février dernier. Cette activité s'est faite en partenariat avec la Régie intermunicipale des déchets du Témiscouata (RIDT).

16684680_10208530398924142_474508190_n.jpgCe déjeuner a permis de faire la démonstration qu’il est possible de réduire de façon importante les déchets mis à la poubelle de l’école. Grâce à la précieuse collaboration des parents, des lunchs ont été préparés entièrement dans des plats lavables et réutilisables en incluant les breuvages qui étaient dans des bouteilles au lieu des boîtes à jus jetables.  Un bac à compost a été offert à l’école afin de pouvoir composter  les restes de pelures de fruits et autres matières organiques.  À la fin de l’activité, il n’y avait aucune matière dans la poubelle!  Les enfants ont aussi été sensibilisés à éviter le gaspillage alimentaire en apportant la quantité d’aliments nécessaire à leur repas. 

Concernant l’atelier préalable présenté par la RIDT, on y démontrait que tout commence par les choix faits à l’épicerie.  En évitant d’abord les formats individuels et le suremballage et en privilégiant l’achat en vrac ou en grands formats, pour ensuite préparer des repas en portions individuelles qu’on place dans des plats lavables et réutilisables.  Par exemple, on peut transvider le grand format de yogourt dans un petit plat lavable ou encore un breuvage dans une petite bouteille. Ce sont des solutions simples et efficaces pour éviter de produire des déchets.  En plus d’être des gestes responsables pour l’environnement, ce sont aussi des actions économiques puisque les formats emballés individuellement sont plus dispendieux à l’achat.

Suite à cette activité, une brigade verte a été mise en place à l’école et aura comme rôle de maintenir ces bonnes pratiques de façon efficace et durable. La RIDT et sa mascotte Sherlock LeRaton, félicitent tous les élèves, les enseignants et les parents pour leur initiative et les encourage à continuer dans cette bonne voie! Toute école, industrie, commerce ou institution (ICI) peut profiter d’un accompagnement gratuit dans la gestion de leurs matières résiduelles en contactant la RIDT au 418.853.2220 ou en visitant le www.ridt.ca

20170203_101308.jpg

16754026_10208546854615524_1996160853_n.jpg

Qui trie bien, va loin!

20 décembre 2016, Dégelis – Dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur le recyclage, la Régie intermunicipale des déchets du Témiscouata (RIDT) et le centre de tri de la Société VIA lancent une série de capsules radio qui ont pour titre Qui trie bien, va loin, mettant en vedette des élèves de l’École primaire Desbiens de Dégelis. L’objectif de ces capsules est de sensibiliser la population à adopter de bonnes pratiques pour le tri sélectif des matières destinées au recyclage.

Les publicités-conseils mettent en lumière divers  questionnements en lien avec  les matières que l’on peut déposer ou non dans le bac bleu, qui par la suite se retrouveront au centre de tri Société VIA de Rivière-du-Loup.  Par exemple, que doit-on faire avec des vieilles lumières de Noël qui ne fonctionnent plus?  Elles devront malheureusement être mises aux déchets!  Elles ne se recyclent pas et elles peuvent causer des bris d’équipements au centre de tri.

Les capsules toucheront différentes problématiques selon les différentes périodes de l’année. Elles seront diffusées pendant les Fêtes et à d’autres moments pendant lesquels notre niveau de production de matières résiduelles est plus élevé comme au printemps pour les corvées de grand ménage et à la rentrée scolaire 2017. qui trie bien va loin

La RIDT invite la population à porter attention aux capsules sur les ondes d’Horizon FM et à consulter leur calendrier de collecte pour connaître tout ce qui va dans le bac bleu ainsi qu’à visiter le site Internet www.ridt.ca et celui de son partenaire :  www.societevia.com

Nous tenons à remercier Gilles Caron de Horizon FM et Michel Bois, directeur de l’école primaire Desbiens de Dégelis pour leur précieuse collaboration, sans oublier nos trois narrateurs en herbe, Félix, Annabelle et Éloise. Merci également à toute la population pour votre précieuse collaboration à faire de vos petits gestes quotidiens, des actions qui comptent!   Qui trie bien, va loin!

Capsule 1 - Qui trie bien, va loin!

P1080575

Capsule "Ça va où" avec Éloïse

Capsule "Décorations de Noël" avec Félix

Capsule "Jouets" avec Annabelle

Mini-collecte, Méga contribution

24 novembre 2016 – La Régie Intermunicipale des déchets du Témiscouata a fait le bilan sur les matériaux récoltés depuis dix ans via la mini-collecte, un système de récupération au profit d’organisme de bienfaisance.

Depuis 2006, grâce aux Témiscouatains, plus de 13 000 cartouches d’encre ont été remises à La Fondation Mira pour une valeur équivalente à 30 000$.  Cela a permis la formation d’un chien qui pourra servir d’accompagnateur à un non-voyant ou encore à un enfant avec un trouble du spectre de l’autisme.mini collecte 001

Plus de 1000 kg d’attaches pain et de goupilles en aluminium ont été remis à l’organisation Aidons William. Celle-ci vient en aide à un jeune homme qui est devenu quadriplégique à la suite d’un accident de motoneige dans la région de la Capitale-Nationale. 

Des centaines de lunettes de vue et de soleil ont été envoyées à Optométristes sans frontières.  Celles-ci ont été remises en état et expédiées à des personnes démunies dans des pays en voie de développement. Des casquettes sont aussi récupérées et prennent le même chemin.

De plus, la mini-collecte a permis de récupérer l’équivalent de 2,73 millions de piles alcalines de format AA et 14 200 tubes fluorescents et ampoules fluocompactes. Ils ont tous été envoyés au démantèlement dans des usines spécialisées. Ainsi, les éléments polluants et toxiques, comme le mercure, sont détruits ou recyclés en toute sécurité.

Initialement instaurée par des enfants en milieu scolaire, la mini-collecte a été élargie par la RIDT dans plus de 60 lieux de dépôts accessibles à toute la population du Témiscouata. Ce système a même été repris dans d’autres MRC et au nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Nous remercions tous les participants et encourageons les citoyens à continuer d’amasser ces articles et à venir les déposer dans une mini-collecte à proximité ou à l’un des quatre écocentres du Témiscouata. Visitez le www.ridt.ca pour plus d’informations.

(photo: don de 1030 kg de goupilles de canettes d'aluminium et attaches à pain)

P1080568P1080569

Une initiation au mouvement Zéro déchet

18 octobre 2016 -  La Régie Intermunicipale des déchets du Témiscouata en partenariat avec Amarante épicerie écologique invite la population à adhérer à la Semaine québécoise de réduction des déchets en s’initiant au mouvement Zéro déchet.

Dans l’objectif de minimiser la consommation de produits suremballés et éviter le gaspillage alimentaire, les deux organismes se réunissent pour proposer une activité conviviale le samedi 22 octobre dès 10h, afin de présenter des idées et des façons pratiques pour vivre davantage en mode zéro déchet.amarante03

Au Témiscouata, ce sont 5785 tonnes de déchets, équivalent au contenu de 800 camions de collecte, que nous avons réussi à détourner du site d’enfouissement l’année dernière par l’utilisation de nos quatre écocentres, la collecte de matières recyclables et les bonnes pratiques écoresponsables que nous choisissons de faire au quotidien. 

C’est d’ailleurs dans le nouveau plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020, tout récemment adopté par les 19 municipalités du Témiscouata, que se trouvent de nouvelles mesures pour réduire davantage la production de déchets, notamment, par la gestion et la valorisation des matières organiques.

Réduire, c’est agir!

Depuis 16 ans, la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) permet à tous les Québécois et Québécoises de s’approprier l’approche 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage, Valorisation/Compostage) et particulièrement les gestes de réduction et réemploi pour gérer de manière écologique, économique, locale et démocratique nos déchets-ressources.

L’épicerie écologique Amarante souhaite aussi préciser qu’à l’occasion de la SQRD, un rabais sur l’achat de produits en magasin est offert ainsi qu’un sac réutilisable de la RIDT pour chaque client qui apportera ses propres contenants réutilisables pour l’achat en vrac.

Visitez les sites Internet respectifs pour en connaitre d’avantages sur les pratiques écoresponsables et leurs services offerts au www.sqrd.org, www.amarante.ca et www.ridt.ca