Réduire

Le seul déchet qui ne pollue pas est celui qu'on ne crée pas.

Réduction à la source

Le premier « R » des 3RV, la réduction à la source, est le plus important dans la gestion de nos matières résiduelles, car la matière la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas.

La réduction à la source permet de limiter l’utilisation abusive de nos ressources naturelles, la consommation d’énergie ainsi que la pollution de l’air et de l’eau associées à la production, au transport et à l’enfouissement des matières résiduelles.

 

  • Réfléchissez avant d’acheter un bien et évaluez vos besoins réels : « En ai-je vraiment besoin ? ».
  • Évitez de consommer des produits qui ne peuvent être réutilisés, recyclés ou compostés.
  • Privilégiez l’achat de biens durables et évitez les produits à usage unique (jetables).
  • Privilégiez les produits en gros format plutôt que ceux présentés en portions individuelles.
  • Achetez des aliments en vrac ou peu emballés.
  • Refusez un sac lorsque vous n’en avez pas besoin.
  • Évitez d’imprimer vos courriels ou autres documents de travail.
  • Utilisez des produits d’entretien écologiques au lieu de produits nocifs pour l’environnement.

Voici une petite capsule à partager créée par nos voisins de la Matapédia:


Consommation d’eau – barils de récupération de pluie

Rappelons-le, la surconsommation d’eau potable entraîne des conséquences négatives sur l’environnement et nos infrastructures de traitement des eaux. Par exemple, une surconsommation peut créer des pénuries saisonnières d’eau en raison des sécheresses.

En été, le jardinage et l’arrosage des pelouses et plates-bandes utilisent jusqu’à 30% de la consommation totale d’eau domestique. L’écobaril serait alors la solution idéale et écologique pour l’arrosage de votre jardin, de vos fleurs et de votre pelouse.

L'écobaril vous permet de recycler l'eau de pluie et d'obtenir une eau de qualité et sans chlore. Par le fait même, vous contribuez à la conservation de l'environnement et faites des économies en diminuant la consommation d'eau potable et d'égout, car ces deux types d'eau sont traités et transportés à coûts élevés par la majorité des villes du Québec.

Vous pouvez utiliser l'eau de pluie pour :

  • Le potager
  • Les plates-bandes
  • Le lavage de la voiture
  • Le lavage du mobilier de jardin
  • Le compostage

Des barils de récupération d'eau de pluie sont en vente dans les écocentres au coût de 67,00$, taxes incluses.  Vous pouvez aussi bénéficier d'une subvention d'achat en vous inscrivant directement sur le site du Fonds Éco IGA au lien suivant:

Fond Éco IGA 

Consignations

Certains contenants de verre, de métal ou de plastique ont des frais de consignation à l’achat chez le détaillant. Lorsque vous les rapporter vides après la consommation, vous obtenez le remboursement entier de la consigne payée :
- 5 ¢ pour tous les CRU de boissons gazeuses;
- 5 ¢ pour les CRU de bière de 450 ml et moins, pas en verre;
- 10 ¢ pour les CRU de bière en verre de 450 ml et moins;
- 20 ¢ pour les CRU de bière de plus de 450 ml.

Malgré cette stratégie d’encouragement à la récupération, chaque année, trois cent douze millions de contenants consignés ne sont ni rapportés chez le détaillant, ni mis au recyclage. Cela représente quelque 17 millions de dollars de consignes non réclamés par les consommateurs. Plusieurs acteurs importants se penchent sur la question de la consigne...l’élargir à d’autre type de contenants (comme la bouteille de vin)? Ou l’abolir complètement?

Vous aimeriez mettre à la disposition de votre clientèle un bac à récupération des contenants consignés?

Visitez le site Internet http://www.consignaction.ca/