Plan de gestion des matieres résiduelles

Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR)

Le gouvernement a adopté, en mars 2011, la nouvelle Politique québécoise de gestion des matières résiduelles ainsi qu’un plan d’action 2011-2015 qui fixe des objectifs intermédiaires à atteindre. Les enjeux de la politique sont de :

Pour 2015, les objectifs intermédiaires fixés par la politique étaient de : 


La politique québécoise vise également le respect de la hiérarchie des 3RV-E. La priorité est donc accordée à la réduction à la source puis, dans l’ordre, au réemploi, au recyclage (incluant par traitement biologique ou épandage sur le sol), à la valorisation et finalement à l’élimination.

Plusieurs éléments et programmes sont annoncés par le gouvernement afin d’atteindre les objectifs, soit :


Le Conseil de la MRC de Témiscouata a obtenu l’autorisation du ministre du MDDELCC le 16 février 2015 afin de déléguer à la RIDT le mandat de rédiger le plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). La MRC s’assure que le PGMR prendra en considération les réalités et les contraintes inhérentes à son territoire. De plus, elle s'engage dans les orientations de la nouvelle politique, afin d'assurer la saine gestion des matières résiduelles sur son territoire.
Le contenu du PGMR respecte les éléments prévus par la Loi sur la qualité de l’environnement. Il a été réalisé avec le souci d’identifier des solutions avantageuses, tant du point de vue de l'environnement que des aspects sociaux et économiques, selon le principe du développement durable.

On retrouve à l’intérieur du document :

Pour plus d'informations sur le PGMR en vigueur, téléchargez le PDF

Vous pouvez aussi consulter le pdfrapport de mise en oeuvre de ce PGMR pour l'année 2018.